Le 22 mars 2016 à la mairie de Paris

A l’heure où certaines conceptions politiques du religieux font un retour, parfois violent, dans nos sociétés (le « retour du théologico-politique »), à l’heure où les turbulences du monde exercent une pression économique sur nos vies de plus en plus âpre, et que diverses formes de racisme n’ont pas disparues au sein de nos sociétés, la France tend à se fragmenter et à se replier en « communautés » arc-boutées sur des «identités» de moins en moins à l’écoute de l’autre.

Convaincues que la diversité des identités et des convictions est avant tout une richesse pour la nation, et que la laïcité est notre cadre idéal pour permettre le vivre-ensemble, « les Voix de la Paix » ont été imaginées comme un mouvement porteur de dialogue entre les religions, spiritualités et mouvements philosophiques au sens le plus large, et la République, en insistant sur son attribut de laïcité.

Ce mouvement s’est tout d’abord structuré autour d’un événement public : la journée inter-convictionnelle du 22 mars 2016 à la Mairie de Paris.
 
 
Ce rassemblement républicain était sous-tendu par trois idées-force : 
 
● La conviction qu'après les attentats de janvier et novembre 2015, le discours religieux et spirituel devait se faire entendre davantage, participer pleinement à la recherche du bien commun, œuvrer à consolider la paix sociale au sein de la nation.
 
● La certitude qu'en France, malgré une légitimité parfois contestée dans l’espace du débat public, les religions et spiritualités peuvent apporter une réponse créative, éclairée et humaniste aux grandes problématiques économiques et sociales du pays (relations hommes-femmes, travail, dignité humaine, médias...). Elles ont vocation à le faire par la voie du débat d’idées, mais aussi par les voies émotionnelles de l’art sous toutes ses formes et du sport.
 
● Le constat qu'une laïcité mal comprise, mal interprétée ou mal enseignée favorise le communautarisme et l’incompréhension mutuelle. Il convient à l’inverse de considérer la diversité identitaire et convictionnelle comme une ressource pour notre pays, d’étendre le périmètre du dialogue à toutes les familles de pensée, religieuses comme non religieuses, et de toujours positionner ces rencontres au profit de la République et en lien avec les pouvoirs publics.
 
 
L’approche inter-convictionnelle constitue l’originalité et la valeur ajoutée spécifique des Voix de la Paix. Elle se distingue de l’approche inter-religieuse « classique » par plusieurs aspects :
 
● La présence d’autres spiritualités (francs-maçons, bouddhistes, etc…) mais aussi d’autres formes d’engagements laïcs (Solidarités laïques, Ligue de l’Enseignement, Comité Laïcité République, etc…) ;
 
● La dimension pédagogique tournée vers les jeunes, et l’association de jeunes générations à nos projets ;
 
● L’aspect artistique : parce que les spiritualités ne doivent pas rester dans la symétrie « entre pairs », mais s’ouvrir aux acteurs artistiques de la société pour mettre en synergie des visions qui habituellement ne se « croisent pas » ;
 
● L’importance de la notion de fraternité au-delà de la simple tolérance (importance de connaître l’autre, dialoguer, partager dans l’action…)
 
 
Aujourd’hui, structurés en association, nous agissons dans les domaines suivants :
 
● Mener des actions pédagogiques sur le terrain, dans des quartiers dits « difficiles », voire en prison. Nos événements inter-convictionnels associent les dimensions intellectuelles, émotionnelles, artistiques et sportives, pour articuler de manière harmonieuse les questions d’identités, de citoyenneté et de laïcité.
 
● Organiser des événements publics en partenariat avec des institutions de la République : rassembler des intervenants de tous horizons pour mieux se connaître, réfléchir ensemble et créer des passerelles.
 
● Le monde de l’entreprise : Nous intervenons sur les thématiques du fait religieux sur le lieu de travail (conseil juridique, chartes de bonnes pratiques). Mais de manière plus large, nous proposons une approche inter-convictionnelle ayant vocation à s’insérer comme un des pôles de la RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale). Nos programmes visent à fluidifier le lien social entre salariés, et plus généralement, à faire de la conviction des individus une richesse pour le capital social de l’entreprise.
 
 
 
Rejoignez-nous !
 
 

Nous allons le faire

Etude : l'interconvictionnalité dans l'entreprise

Diversités d'été : C'est parti !

Soirée internationale des droits des femmes à la mairie du Vème

Retour sur 8 dates-clés de l'année écoulée.

2017 riche en échanges interconvictionnels

C’est le premier stage de développement personnel consacré à l'inter-convictionnalité ! Inscrivez-vous vite.

Séminaire : Vivre ses convictions

Nous l'avons fait

partenariat BNP-Paribas - table ronde

Partenariat BNP-Paribas - Ouverture des lieux de culte

Le 22 juin prochain, venez participer à notre assemblée générale !

Assemblée Générale des Voix de la Paix

Le 8 mars dernier, Journée internationale des droits des femmes (et non pas Journée « des » femmes), les Voix de la Paix ont fait résonner les voix de neuf femmes remarquables !

Aux grandes femmes, la patrie reconnaissante

La valorisation du rôle des femmes au sein des spiritualités constitue un point central de nos démarches. Le 8 mars, rendez-vous place du Panthéon pour en débattre !

Femmes et spiritualités

Le Manifeste des femmes pour la Paix a été révélé pour la première fois le 22 mars 2016 à la Mairie de Paris. Il sera déclamé à nouveau le 8 mars, sur la place du Panthéon.

Les femmes s'engagent pour la Paix

Lors de la journée du 22 mars 2016 à la Mairie de Paris, neuf femmes ont rédigé ensemble un manifeste pour la Paix.

Le Manifeste des femmes pour la paix

Dans le cadre de sa « Semaine de la Diversité », la banque BNP-Paribas a fait appel à l'équipe Les Voix de la Paix pour organiser une sensibilisation au fait religieux.

Fait religieux en entreprise : la BNP joue la pédagogie

Après le succès de la journée du 22 mars 2016 à la Mairie de Paris, Les Voix de la Paix ont organisé d’autres événements, et plusieurs temps forts sont déjà au programme.

Dans les coulisses de 2017

L'identité n'est pas une option, que nous aurions la liberté de trouver intéressante ou pas. Elle est affaire de responsabilité : oser parler en son nom, offrir un ancrage à l'autre pour qu'il puisse aussi parler en son nom.

Éloge de l'identité

Ils l'ont dit

Lettre ouverte du Président de l'association, Yann Boissière, qui appelle à votre le 7 mai pour la République.

Le 7 mai, les Voix de la Paix appellent à voter contre Marine Le Pen, pour la République

Religions et laïcité sont brandies de tous les côtés du débat présidentiel. Philippe Clanché, ancien journaliste religieux, revient avec nous sur ce phénomène et sur ses enjeux.

« La Laïcité ne doit pas faire taire les spiritualités »

Le rabbin Yann Boissière, président de l'association les Voix de la Paix, revient sur quelques fondamentaux de la République.

Laïcité, fraternité, identité : entretien avec Yann Boissière

Rencontre avec l’un des grands penseurs de la laïcité.

Entretien avec Ghaleb Bencheikh