Le 22 mars 2016 à la mairie de Paris

Le 7 mai, les Voix de la Paix appellent à voter contre Marine Le Pen, pour la République

Le suffrage universel a livré son verdict en vue du second tour de l’élection présidentielle. Il oppose deux candidats dont les projets et surtout l’engagement vis-à-vis de la République ne sont en rien comparables. Quelle que soit la manière dont on qualifie son programme, Monsieur Emmanuel Macron se situe dans le cadre des valeurs républicaines. Face à lui, Madame Marine Le Pen et le Front National, parti d’extrême droite dont nous connaissons l’histoire et les valeurs, portent un projet populiste, mensonger et vindicatif dont la logique a pour issue la destruction de l’ordre démocratique et républicain.

L’heure est grave et exige de prendre des engagements clairs.

Depuis sa création en 2016, l’association « les Voix de la Paix » promeut le dialogue entre les religions, les spiritualités et mouvements philosophiques dans le cadre de la République et de son attribut de laïcité. A l’heure où la demande de reconnaissance des identités devient un thème majeur pour notre société, « les Voix de la Paix » militent pour une meilleure connaissance de l’autre, une fraternité qui, par la dimension interconvictionnelle, vise à partager nos identités dans l’oxygène commun de notre citoyenneté, vers la recherche d’un bien commun.

Cette fraternité n’a de sens que dans le cadre de nos institutions républicaines. C’est ce cadre qui est aujourd’hui menacé.

A ceux qui, au nom d’une éthique de conviction, estiment impossible de voter pour Emmanuel Macron, nous disons : il s’agit de battre le plus largement possible le Front National. L’éthique de responsabilité exige de voter contre lui ! Chacun pourra, le lendemain de l’élection, reprendre le combat  politique qu’il estime être  le sien.

Nous leur disons aussi : ce n’est pas la même chose de se réveiller, le 08 mai, dans un monde où un président garant de la démocratie vous laissera mener librement vos engagements. Ou de se réveiller dans un monde où la culture de la haine et une profonde aversion pour les valeurs démocratiques auront tôt fait de limiter, puis de détruire toute expression culturelle et politique.

Les choses sont par conséquent très claires.

S’abstenir ou voter blanc, c’est mécaniquement faire monter le score du Front National. Lui donner une légitimité accrue pour les cinq ans à venir.

La seule solution digne, au sens des Voix de la Paix, de sa culture d’inter-convictionnalité et de fraternité républicaine, est de voter contre le Front National. Et donc, de voter Emmanuel Macron.

Nos identités sont remarquables !

Vive la République !

Vive la France !

Yann Boissière, Président de l'association les Voix de la Paix