Le 22 mars 2016 à la mairie de Paris

Les femmes s'engagent pour la Paix

Au sein de la journée du 22 mars 2016 a eu lieu un moment fort : la lecture d’un Manifeste des Femmes pour la Paix écrit et signé par des femmes de confession catholique (Christine Pedotti), juive (Delphine Horvilleur), musulmane (Dounia Bouzar et Fawzia Zouari), protestante (Geneviève Jacques) ou bouddhiste (Marie-Stella Boussemart), mais aussi par des femmes laïques (Carole Coupez, Valentine Zuber, Françoise Dumont).

Ce texte en appelle d'abord à la paix et à l'ouverture en des temps marqués par les attentats et les vagues de réfugiés, mais il incite aussi chacun à regarder ses textes et ses traditions avec humanité, sans fondamentalisme. Pour que la religion et la spiritualité soient facteur de cohésion sociale et de fraternité, face au repli sur soi qui grandit sur la peur de l'autre.

Ce manifeste met en valeur le rôle des femmes dans la modernisation des interprétations des textes, mais aussi dans l'ancrage des religions au cœur de la société et du rapport à l'autre.